0

La Nouvelle-Zélande, au plus près de la nature

Le lac Tekapo
L'actu de Sourires Nomades

Après 8 mois de périple dans ce joli pays, il m’est difficile de faire un choix pour vous faire une liste des To-do en Nouvelle-Zélande. S’il faut faire 10 choix, voici ce que je vous conseillerais. Une liste très axée nature. En même temps c’est ce qui fait le charme de la Nouvelle-Zélande.

Allons d’abord faire un tour sur l’île du Nord avec ses paysages largement utilisés pour les décors de film et en particulier pour le Seigneurs des anneaux !

 

 

Crédit photo : Gaëlle Rubeillon

 

 

1° Le tongariro crossing

 

Incroyable. Simplement beau et calme. Le Tongariro Crossing est une randonnée qui s’étale sur un peu plus de 6h (près de 20km), sans compter les petites virées vers certains sommets. En somme, parfait pour une grosse journée d’excursion en pleine montagne au cœur des volcans. Et pas n’importe quel volcan, puisque le plus haut de la traversée, le Ngauruhoe, est plus connu sous le nom de Mordor ou encore Montagne du destin pour les fans du Seigneurs des anneaux. La randonnée est juste majestueuse, et vous rencontrerez beaucoup de passionnés !

 

 

2° Wellington

Embarquons pour le sud de l’île du Nord, et faisons escale à la capitale. Wellington. Petite capitale (si on compare à Auckland, plus grosse ville du pays), mais tellement vivante. Comme beaucoup de villes néo-zélandaises, le centre-ville est assez petit et vous pourrez tout faire à pied et surtout profitez d’une balade le long du port avec ses cabanons colorés. C’est aussi le moment de découvrir toutes les petites pépites pour manger sain et de saison ! Vous y trouverez également de nombreux bars tendances et interculturels. Wellington c’est aussi la ville de la scène artistique du pays et on n’oubliera évidemment le Te Papa Museum, le musée à ne pas manquer !

Wellington - Crédit photo : Gaëlle Rubeillon

 

 

3° Le Coromandel

Idéal en saison estival pour enfin profiter de la mer. Oui parce qu’on ne va pas se mentir, la Nouvelle-Zélande reste un pays un peu frais et se baigner n’est pas ce qu’il y a de plus aisé. Juste en longeant la côté, faisant quelques hâtes chez l’habitant, pourquoi pas une balade en bateau, vous profiterez un maximum du calme et des paysages côtiers. Une occasion aussi de tester les sources d’eau chaude sur la plage (hot water beach) et d’aller visiter Cathedral Cove, ses grottes creusées au fil de l’eau. Et profitez d’être en bord de mer pour gouter un fish and chips très frais !

 

Allez, je vous embarque pour l’île du Sud, très spectaculaire pour ses paysages grandioses, des immensités vides et somptueuses. Ça vous fait rêver non ? Let’s go ! Et pour faire les choses bien, je vous propose une boucle autour de cette île sauvage où il n’y a que 7 habitants au km² (soit moins que la Creuse…)

 

 

4° Abel Tasman

 

Parc national situé au nord de l’île du Sud, il est le plus petit des parcs nationaux du pays, mais le seul qui propose un treck facile d’accès le long de la côte. Imaginez une vue constante sur une eau bleue, calme… Et selon les envies vous pouvez faire une, deux, trois voire quatre jours, tout est prévu. Ambiance familiale et bon enfant garantie. Il ne vous reste plus qu’à réserver les campsites et jeter un coup d’œil aux marées. Dans les environs, au nord-ouest, vous trouverez la ville de Takaka, notamment connu pour les Pupu springs, ces eaux translucides qui semblent tout droit sorties du jardin d’Eden (enfin dans l’imaginaire collectif…).

Abel Tasman - Crédit Photo : Gaëlle Rubeillon

 

 

5° Wanaka

Juste avec ce nom, on s’imagine déjà dans un univers ouvert, vert, voire même un peu imaginaire. C’est un peu ça. Wanaka c’est une petite ville coincée au bout d’un lac, le lac Wanaka, et entourée de montagnes, collines et plaines. Une ville aux allures d’une petite station de ski familiale avec des randonnées magnifiques. Je vous conseille absolument de faire Isthmuth Peak, une rando de 4 à 6h aller/retour qui donne une vue sur les lacs Wanaka et Hawea. Et si vous souhaitez enchainer alors je vous propose un autre challenge, le Roys Peak, l’incontournable de la région !

 

 

6° Les fjords

La Nouvelle-Zélande a la chance de disposer de fjords, ces vallées glacières inondées qui partent des montagnes pour rejoindre l’océan. Le plus connu, le Milford Sound, est le plus touristique. Par conséquent, ne soyez pas étonné de voir des bateaux par dizaines, les mêmes excursions partout, les mêmes photos souvenirs. Vous l’aurez compris, j’ai été un peu déçue. Je vous conseillerais donc de privilégier le Doubtful Sound, moins accessible et beaucoup plus naturel. Evidemment, il faudra lui accorder plus de temps et d’argent.

 

 

7° Otago peninsula, petit paradis de verdure

C’est au sud que nous poursuivons l’aventure en nous dirigeant vers la péninsule d’Otago juste aux abords de Dunedin, ville très intéressante pour son street art. En outre, si vous passez par le côté sud, n’hésitez pas à faire une halte à Nuggets Point pour son joli phare et à Kaka point pour ses pingouins. La péninsule d’Otago vous offre des paysages magnifiques de prairies très vertes, un petit paradis pour des balades quelque peu venteuses. Là aussi, un peu coup d’œil sur les horaires de vie des pingouins et vous aurez de quoi régaler vos pupilles !

 

 

8° Mount Cook

Reprenons la route vers le nord en passant par la ville d’Oamaru puis en bifurquant à gauche pour rejoindre Mount Cook, le point culminant de la Nouvelle-Zélande. Ce sommet fait partie de la chaîne des Alpes du Sud et surplombe le glacier Tasman. De nombreux trecks sont proposés, de quoi y passer d’un à plusieurs jours dans cet univers montagnard. Le trajet depuis le lac Pukaki est simplement sublime et apaisant. Et si vous avez la chance d’observer les nuages laisser place à un soleil resplendissant, vous n’en sortirez qu’époustoufler par tant de beauté !

Lac Pukaki - Crédit Photo : Gaëlle Rubeillon

 

 

9° Les lacs Tekapo et Pukaki

Peut-être les plus beaux lacs du pays. Le bleu du lac Pukaki et surtout son immensité sans véritable trace humaine, vous cloue sur place à peine vous l’apercevez. Je dois avouer que c’est la première fois de ma vie que j’ai été autant scotché par la nature ! Si vous avez l’opportunité de passer une nuit dans le campsite ou à proximité, prenez-vous un bain d’étoiles, le ciel vous l’offre à l’infini. Non loin de là, à une centaine de kilomètres vous aurez également le privilège de découvrir le lac Tekapo. Je vous conseille de le rejoindre au printemps. La floraison des lupins vous propose un rare spectacle.

 

 

10° Christchurch et la péninsule de Banks

Vous en avez certainement dû en entendre parler à cause des tremblements de terre de 2010 et 2011. Christchurch, deuxième ville du pays se reconstruit peu à peu suite à ces catastrophes naturelles. De fait, tout semble neuf, mais un neuf relooké qui promeut un développement durable, et ça fait du bien. Les artistes se sont emparés de la ville et on ressent un engagement citoyen partout dans le centre historique. Et à, à peine une heure de cette gigantesque ville, vous pouvez retrouver la tranquillité néo-zélandaise et observant la péninsule de Banks, connue pour son village typiquement français, Akaora. C’est le seul endroit du pays où vous trouverez une « quincaillerie ». Je vous laisse le découvrir pour comprendre le pourquoi de cette francisation.

 

Si jamais vous avez eu le coup de coeur pour partir à la découverte de ce joli pays qu'est la Nouvelle-Zélande, essayez de prendre au moins trois semaines dans l'idéal pour parcourir les deux îles rapidement. Et n'oubliez pas de privilégier les rencontres avec les locaux. Le couchsurfing et le stop marchent très bien sur les deux îles. 

 



Publié par Gaëlle R le 27/02/2018
Nouvelle-Zélande
Partagez cet article :
 
Déposez votre commentaire
* Champs obligatoires

Commandez le tee-shirt Sourires Nomades

Un tee-shirt Sourires Nomades pour notre association

Le dernier sourire de Charly

Tao, sourire lumineux de Muang Ngoy
Voir tous ses sourires

Les derniers billets du blog

  • photo Wwoofing, helpX, Work away… ou comment voyager en immersion totale ?

    Wwoofing, helpX, Work away… ou comment voyager en immersion totale ?

  • photo Calendrier 2018 : Retour sur le don à Badel Népal

    Calendrier 2018 : Retour sur le don à Badel Népal

  • photo Voyager responsable, les bonnes idées du "Lundi des Citoyens"

    Voyager responsable, les bonnes idées du "Lundi des Citoyens"

  • photo La Liste de Noël du voyageur responsable

    La Liste de Noël du voyageur responsable

  • photo Un calendrier 2018 pour l'association Badel Népal

    Un calendrier 2018 pour l'association Badel Népal

Mais qui est Charly ?

À l'origine du projet Sourires Nomades, Charly Guérin est un passionné de voyages.