5

Bons plans à Luang Prabang

Sac à malices

Retour sur notre voyage au Laos l'été dernier, avec à l'honneur l'incontournable cité de Luang Prabang. Ce lieu nous a véritablement charmé et fut notre plus longue escale. Six jours de bonheur qui ne contrediront pas les multiples avis que j'avais pu consulter. Malgré un tourisme un peu trop présent à mon goût, ce petit coin de paradis inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco a tout pour plaire aux voyageurs.

Il serait donc bien égoïste de ma part de ne pas vous dévoiler mes bons plans de Luang Prabang. Entre choses à faire, bonnes adresses et balades bucoliques, ce billet rassemble des suggestions qui à défaut d'être toujours de vraies trouvailles, forment une check-list non exhaustive du bonheur laotien sur les rives du Mékong.




Soirée conviviale au Phasyth Guest House autour de délicieux plats laotiens.


- Dormir au Phasyth Guest House, une excellente adresse qui à l'avantage de ne pas être encore dans le Lonely Planet. Accueil sympathique, sourires garantis, soirées conviviales, et chambres parfaites. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter.

- Partager une soirée pétanque au club, route Tat Kuang Si. Un souvenir mémorable.

- Prendre le temps de discuter avec les novices. En fin d'après midi avant la prière du soir, ils sont souvent plus disponibles. Et par pitié, n'allez pas les épier tôt le matin pour la cérémonie de l'aumône. Nous avons tristement aperçu le comportement des gens lorsque nous quittions Luang Prabang à 5h30 en direction de l'aéroport, et franchement, j'ai trouvé ça indécent.

- Se faire un barbecue lao, le long de la Nam Khan ou Khan River : produits délicieux, accueil excellent, et repas très économique.


Rue de Luang Prabang


- Aller se balader de l'autre côté du Mékong et monter au Vat Chomphet. La vue sur Luang Prabang y est magnifique.

- Quand le soleil commence à taper vers 14h, allez boire un lassi fruité à l'ombre, sur le bord du Mékong. Reposant et rafraîchissant !

- Louer une moto pour aller découvrir la campagne environnante notamment du côté de Tat Kuang Si.

- Découvrir Luang Prabang lors d'une balade à vélo et visiter les très jolis "Vat" de la ville tôt le matin.

- Tester les crêpes de la rue principale, et un petit déjeuner français au Banneton

- S'offrir plusieurs massages durant votre séjour. Détente assurée.

- Et enfin, l'incontournable marché de nuit, certes très touristique, mais il mérite bien une soirée.

- ...

Je pourrais encore allonger la liste, mais je suis certain que vous avez également un stock de bons plans de Luang Prabang à nous faire partager.

Alors n'hésitez pas, à vos claviers !

 

Publié par Charly le 09/03/2012
Laos
Partagez cet article :
 

Commentaires sur cet article :

  • Laisser les tranquille. Je parlais des bonzes avec leurs rituels du matin. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire des donations dans les pagodes. On peut venir en aide mais de façon moins "voyant". Par Jean le 20/03/2012 à 19:22
  • Je ne connais pas tellement Luang Prabang mais d'après ce que je crois comprendre , Luang Prabang est un endroit serein. Cependant, je ne comprends pas pourquoi on demande au touriste de les laisser tranquille alors qu'en fin de compte , ils en ont surement besoin. Par voyage sur mesure le 20/03/2012 à 13:30
  • Pour votre information, le tak bat (l'aumône des moines) est PARTOUT au Laos et en Thailande.
    Là où il y a des vats.
    Pourquoi on ne parle que de ça quand on évoque Luang Prabang ? Il est question de demander aux touristes de les laisser tranquilles à LP. Je ne sais pas où c'en est.

    Imaginez des touristes Japonais prendre des photos des prêtres/curés en pleine messe. Par Jean le 13/03/2012 à 20:54
  • Si si, je suis allé aux chutes de Kuang Si, et effectivement on peut l'ajouter à la liste. Concernant l'aumône du matin, je suis certainement un peu dure, je te l'accorde. Mais c'est vrai qu'après avoir discuter longuement de ce sujet avec un novice de Luang Prabang, son témoignage m'a touché et convaincu que notre présence, même discrète, n'était pas très opportune. Cela dit, je comprends bien ton point du vue, et ton attitude était tout à fait louable et respectueuse, contrairement à la majorité des touristes. Je ferai d'ailleurs peut-être un billet sur le sujet pour avoir le retour des uns et des autres. En tout cas, merci de ta contribution :) Par Charly Guérin le 11/03/2012 à 23:37
  • Je te trouve dure avec l’aumône du matin, mais j'ai été assez dégoutée par certains comportements également. Pourtant, c'est hyper agréable comme moment, dès lors qu'on se met à l'écart. Personnellement, j'ai marché le plus loin possible du quartier des hôtels, rangé mon appareil, et me suis assise, seule, sur le trottoir d'en face. Il n'y avait aucun touriste à cet endroit. Les rues étaient calmes et silencieuses, et je ne suis même pas sure que les moines aient remarqués ma présence. Du coup, c'était super intéressant, et presque apaisant.
    Après, effectivement, ça me gène quand je vois des gens balancer des coups de flash à 20cm d'un moine (ou de n'importe qui, en fait), prendre part à l’aumône pour le souvenir, etc.

    Et sinon, rah, les fruit shakes, qu'est ce que c'était bon ^^

    Tu n'est pas allé aux chutes de Kuang Si ? Par Oreille le 11/03/2012 à 19:56
Déposez votre commentaire
* Champs obligatoires

Commandez le tee-shirt Sourires Nomades

Un tee-shirt Sourires Nomades pour notre association

Le dernier sourire de Charly

Tao, sourire lumineux de Muang Ngoy
Voir tous ses sourires

Les derniers billets du blog

  • photo Wwoofing, helpX, Work away… ou comment voyager en immersion totale ?

    Wwoofing, helpX, Work away… ou comment voyager en immersion totale ?

  • photo Calendrier 2018 : Retour sur le don à Badel Népal

    Calendrier 2018 : Retour sur le don à Badel Népal

  • photo La Nouvelle-Zélande, au plus près de la nature

    La Nouvelle-Zélande, au plus près de la nature

  • photo Voyager responsable, les bonnes idées du "Lundi des Citoyens"

    Voyager responsable, les bonnes idées du "Lundi des Citoyens"

  • photo La Liste de Noël du voyageur responsable

    La Liste de Noël du voyageur responsable

Mais qui est Charly ?

À l'origine du projet Sourires Nomades, Charly Guérin est un passionné de voyages.